vendredi 8 mai 2009

Le métis est une calamité

Si vous mêlez des sangs de même race, cela peut aller très bien. Les Européens sont tous de souche aryenne, la race est la même. Mais quand vous mêlez du sang européen et américano-indien, vous mêlez des sangs de races différentes et vous produisez des métis. Or, le métis est une calamité. Pourquoi? ... Il n'est ni chair ni poisson, il est divisé en lui-même. Son sang d'une race le pousse à faire telle chose, son sang d'une autre race le pousse à autre chose. C'est un malheureux et un malheur pour lui-même. Le cas est désespéré.

David-H. Lawrence. Le Serpent à Plumes, Guilde du Livre, Lausanne, 1957.

Aucun commentaire: